Fair votes now!

Mise à jour : une entente semble avoir été trouvée, ce sera bien un hung parliament avec Cameron et Clegg.

Si vous vous êtes intéressés de loin à l'actualité internationale de ce début de mois de mai 2010, vous avez peut-être entendu parler des élections tenues au Royaume-Uni et des nombreux débats qui ont suivi. Il faut d'abord comprendre le contexte de ces élections, ce que je vais commencer par rappeller brièvement, avant d'expliquer la raison du tumulte actuel.

First-past-the-post

Les élections du 6 mai visent à renouveller le parlement et ses 650 sièges tenus par des "MP", "Member of Parliament". Chaque siège correspond à une constituency, une région délimitée géographiquement du Royaume-Uni. Pour gagner l'élection dans une "constituency", il suffit simplement de gagner au premier tour. Quels sont les avantages et inconvénients de ce système archaique ?

  • Avantages :
    • Ce système avantage un pouvoir fort : les partis majoritaires ont plus de chance d'avoir un peu plus de voix et donc de gagner de nombreux sièges là où un deuxième tour les aurait fait perdre. Lorsqu'il n'y a pas trop de concurrence (avec principalement le parti au pouvoir et l'opposition), cela assure en général à un des partis d'avoir la majorité absolue, ce qui lui permet de faire passer un bon nombre de lois et d'avoir une politique efficace peu freinée par les négotiations potentiellement interminables avec les autres partis.
    • Les coûts sont plus faibles : en ajoutant un deuxième tour, on multiplie les coûts quasiment par deux, ce qui n'est pas négligeable étant donné le nombre de bulletins de votes
  • Inconvénients :
    • Les votes ne sont simplement pas représentatifs. Le troisième parti du pays a eu 80% des voix du second mais seulement 20% des sièges. Un parti a eu près de 900 000 voix mais aucun siège, alors que certains partis ont environ 30 000 voix par siège. Certains électeurs demandent simplement que les sièges gagnés soient directement une traduction de leurs votes. En d'autres termes, ils demandent une représentation proportionnelle.
    • Il est extrêmement difficile de produire des sondages représentatifs, les scores étant très serrés, cela peut fausser les résultats. Il est très difficile d'avoir une bonne idée à l'avance du nombre de sièges, et les résultats sont souvent surprenants (le PPDA local a commenté toute la nuit les résultats).

Représentation proportionelle

Il y a différentes solutions :

  • ajouter un deuxième tour ;
  • demander aux partis d'allouer eux-même les sièges (mais des constituencies auraient des MPs non représentatifs) ;
  • garder un seul tour mais demander de classer par préférence les candidats ;
  • lire l'article "Proportional representation" sur Wikipedia.

Hung parliament

C'est assez rare qu'un parti n'ait pas la majorité absolue et il peut alors choisir de former :

  • un gourvenement minoritaire (ce qui limite sa marge de maneuvre),
  • ou alors de former un "hung parliament" (gouvernement de coalition) avec d'autres partis disposant de sièges.

Un petit rigolo a identifié les coalitions possibles (avec un vrai programme en bc(1), la classe) et c'est assez intéressant pour comprendre la situation.

Liens et faits annexes

  • Un scandale concernant les dépenses des MPs a ébranlé la confiance des citoyens envers leur représentants (qui auraient par ailleurs essayé de censurer Wikipedia pour cacher leurs actes).
  • La situation a tellement intéressé les électeurs que la participation a augmenté de trois points (de l'ordre des deux tiers des électeurs potentiels) et des centaines d'électeurs n'ont pas pu voter. Ils vont devoir porter plainte, mais ça va être long et tout.
  • Un gouvernement de coalition entre les Lib Dems et les Conservatories semble compliquée depuis que les derniers ont planifié l'adoption d'une politique anti-européenne alors que les Lib Dems sont fortement pro-Europe.

Merci à amaury pour sa relecture avisée.

Consider following me on Twitter.

Comments !